Contenu principal

Un Suisse à Singapour

Bonjour, je m’appelle 000’001. Je suis de couleur grise, un bac spécial en matière plastique avec différents casiers et je suis utilisé pour des systèmes de stockage automatisés. Je me suis fait connaître en Suisse en 2012, quand le négociant en ligne a mis en service son entrepôt automatisé.

Mes ancêtres sont composés du matériau de base HDPE, plus connu sous le nom de polyéthylène. Je suis en PP, c’est à dire en polypropylène. Si ma structure moléculaire a changé, je le dois aux températures. Mes prédécesseurs ont été soumis à des sollicitations incroyables pour me créer. Mais laissez moi vous raconter l’histoire de A à Z.

Une entreprise asiatique a construit un entrepôt automatisé à Singapour sous la direction de la société suisse. Au total, ils avaient besoin de 68 003 bacs pour ranger les marchandises et les conserver jusqu’au commissionnement. La maison Georg Utz AG était mise en charge pour la production de ce conteneur. La société de Bremgarten avait déjà beaucoup d’expérience avec ce type de bacs.

C’est une chose mais Singapour n’est pas la Suisse. Le transport de la Suisse vers l’Asie sur un bateau porte-conteneurs n’est pas une mince affaire. La température dans les conteneurs de transport peut monter à jusqu’à 70 degrés. C’est comme faire cuire le rôti du dimanche dans un four à basses températures. Il y a des températures plus agréables, croyez moi.

Roger Käser, responsable de la production au sein de la société Georg Utz AG, voulait savoir exactement comment un bac en matériau de base HDPE change sous l’influence de la chaleur. Un de mes ancêtres a été placé à cet effet dans un générateur climatique. Roger Käser a réglé le dispositif de régulation de température tantôt sur 60 degrés, tantôt sur 80 degrés pendant un mois car c’est à peu près le temps que dure un voyage sur un bateau porte-conteneurs. Mon ancêtre a survécu à cette torture mais il s’est déformé. Cette divergence était trop importante pour la gestion automatisée de l'entrepôt. Chaque millimètre compte – et même la plus petite déformation peut menacer le système dans son ensemble.

Que faire? C’est la question que ce sont posés Roger Käser et ses collègues. Le matériau doit présenter une densité similaire mais ne doit pas se déformer à la chaleur jusqu’à 80 degrés. Voilà comment j’ai été créé et je suis un bac en matière plastique en PP. Ma naissance a été chaude et s’est effectuée sous pression, dans tous les sens du terme! J’ai été formé à une température de 230 degrés et une pression de 1000 bars avant d'être prélevé dans la machine de moulage par injection par un robot, que j’ai affectueusement surnommé Daddy. Ensuite, j’ai été rapidement refroidi et façonné pour prendre ma forme parfaite dans un gabarit supplémentaire de refroidissement. On m’a baptisé 000'001 et je porte maintenant un marquage correspondant sur le rebord destiné au gerbage.

Ensuite, j’ai été testé sous tous les angles et toutes les coutures. Les températures élevées dans le générateur climatique ne m’ont pas posé le moindre problème – J’aime la cuisson à basse température. J’ai gardé la forme et la société Georg Utz AG a reçu l’autorisation pour commencer à me fabriquer, un succès sur toute la ligne car maintenant, mes frères et sœurs, au nombre de 68 002, vont être produits en série.

Nous avons été stockés dans un centre de logistique avant d’entreprendre notre voyage vers Singapour. Nous sommes arrivés à destination un mois plus tard. Le trajet n’avait rien de luxueux mais il fallait s’y attendre. Ici, à Singapour, je peux enfin faire ce pour quoi j’ai été conçu. Je permets de conserver différentes marchandises jusqu’à leur commissionnement. C’est un vrai plaisir et je bouge beaucoup.

Pour finir, je remercie mon fabricant de m’avoir créé, pour ce voyage intéressant et les nombreuses nouvelles impressions. En tant que bac en matière plastique, il m’a ainsi été possible de représenter la Suisse à Singapour. À l’avenir, il n’y aura plus de transports en direction de l’Asie. Tous les bacs en matière plastique pour le marché asiatique seront produits en Chine par la Georg Utz Materials Handling (Suzhou) Co., Ltd. Cela permet de réduire les trajets de transport et profite à l’environnement.

Un grand bonjour de Singapour
Votre bac Utz 000’001

(Storytelling avec businessmind.ch)